connexion de judas

Parmi les nombreuses variantes des réseaux récurrents à longue mémoire court terme (LMCT), en anglais Long Short-Term Memory, LSTM , une variante populaire ajoute des connexions de judas qui redirigent l’état interne de l’unité vers la porte d’entrée, la porte de sortie et la porte d’oubli de l’unité LMCT. Proposées par Felix Gers et Jürgen Schmidhuber en 2000, les connexions de judas sont avantageuses lorsque la tâche implique des intervalles de temps précis.

Français

*connexion de judas n.f.
connexion judas n.f.

Anglais

Peephole connection

 

* Pour le moment, le terme privilégié est «connexion de judas». Le terme judas désigne la petite ouverture dans une porte qui permet de regarder sans être vu.
source : Claude Coulombe ( discussion)